JPEG - 70.2 ko
 
 
 
 
 
 
 
 
Organisation
 
Une tradition qui vient de loin

Le Loppet est un événement annuel mis sur pied par la municipalité de Morin-Heights et le Club de ski Viking qui se veut sans but lucratif. Nous sommes très reconnaissants envers nos commanditaires pour leur appui année après année, ainsi qu’envers la centaine de bénévoles, sans qui, le Loppet ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui. Cette activité est depuis toujours entièrement dirigée par des bénévoles qui aiment réellement le ski de fond et qui donne leur temps pour s’assurer que tous les participants profitent de leur expérience.

Tous les surplus générés sont réinvestis pour améliorer le déroulement de l’événement l’année suivante et pour aider à maintenir les frais d’inscription à un prix raisonnable, surtout pour les familles sportives désireuses de profiter d’activités en plein air, dans un site des plus charmants au cœur des Laurentides.

Par exemple, une famille de quatre peut s’inscrire au parcours Jan Nordstrom, 10 km sur le Corridor Aérobique, pour seulement 80$ (Cdn) et même moins si elle profite du rabais pour les inscriptions hâtives. La sortie comprend le stationnement, le transport du lieu de rassemblement (l’école) à la ligne de départ et du fil d’arrivée à l’école, un repas chaud et consistant servi après la compétition, une épinglette souvenir et une médaille pour ceux et celles qui excellent dans chacune des catégories.

Le Loppet Viking de Morin-Heights est un événement annuel particulièrement remarquable, qui permet à tous les skieurs de vivre une expérience unique. Aucune autre épreuve sportive du genre n’est offerte dans la région. Mais le Loppet n’est pas qu’une simple compétition : c’est aussi une occasion de partager un repas, d’échanger des nouvelles, de revoir et de discuter avec des gens qui partagent les mêmes intérêts.

Le partenariat entre la municipalité et le Club de ski Viking a vu le jour en 2002. Chaque année depuis, le nombre de skieurs ne cesse d’augmenter. Nous avons décidé de limiter à 500, le nombre d’inscriptions, pour nous permettre d’accueillir un bon nombre de skieurs sans toutefois sacrifier le caractère intime de la journée. Il est important pour nous de préserver le caractère familial et la convivialité de cette rencontre. C’est d’ailleurs ce qui fait la renommée du Loppet.

Cette année encore, on retrouve trois épreuves au programme, le 10 km, le 20 km et le 33 km, sur le réseau local de la municipalité et du Club de ski Viking. Chacun des parcours offre un degré de difficulté différent qui saura plaire à tout âge, même aux plus entraînés. Il y a une chose sur laquelle les skieurs peuvent compter : le Loppet aura lieu beau temps, mauvais temps. Nous nous réservons cependant le droit de modifier les parcours, si l’hiver décidait de nous gâter.

Notre Loppet est une tradition bien enracinée dans la région. Le Club de ski Viking, dont le chalet est situé sur la rue Jackson à Morin-Heights, avait lancé le Loppet Viking en 1972. Jusqu’à tout récemment, en 2001, il comportait quatre épreuves, dont un parcours très difficile de 50 km, pour tester l’endurance, les habiletés et la détermination des skieurs. Tous ceux qui croisaient le fil d’arrivée gagnaient le respect de leurs confrères.

Chacune des trois épreuves qui demeurent aujourd’hui porte le nom d’un pionnier du ski dans notre région, qui sont si l’on veut, les pères du Loppet actuel. Le parcours de 10 km sur le Corridor Aérobique (Jan Nordström) porte le nom de l’ancien président du club, qui durant plusieurs années s’occupait de l’entretien du réseau étendu de sentiers. Nous l’avons perdu en 1997. Le 20 km, porte le nom de folke « Jack » Wahlberg, un ex-champion de ski de fond qui a représenté le Canada aux Championnats du Monde. Il est décédé en 1988. Enfin, le parcours Smith-Johannsen de 33 km porte le nom du célèbre pionnier Herman « Jackrabbit » Smith-Johannsen, un membre honoraire de longue date du Club de ski Viking. Il est mort en 1987 à l’âge de 111 ans.

C’est à la mémoire de ces grands que le Loppet Viking de Morin-Heights entraîne les skieurs sur des sentiers étroits (les parcours de 20 km et 33 km), parfois à un seul tracé, à travers forêt, vallées et montagnes ainsi que sur des lacs gelés.

Tous les parcours conviennent très bien au style dit « classique ». Dans le but d’être juste et équitable pour tous et de promouvoir le plaisir de la course pour tous les participants, le pas de patin (skating) n’est pas permis.

Au plaisir de vous rencontrer sur les sentiers.