JPEG - 49.8 ko
 
 
 
 
 
 
 
 
Communiqué de presse post Loppet 2016
 

Le 8 février 2016
Communiqué de presse
Pour publication immédiate

Encore un heureux succès pour la 44e édition du Loppet Viking de Morin-Heights !

Malgré un hiver bien peu généreux en neige et la récente pluie qui a posé un défi à l’équipe d’entretien des pistes, 345 participants ont tout de même pris part à la course de ski de fond organisée par le Club de ski Viking et la Municipalité de Morin-Heights le 7 février dernier. Le tracé habituel a dû être modifié pour le parcours du 33 km. Le jour venu, les conditions de neige étaient rapides, mais excellentes !

Pour cette 44e édition, les skieurs de moins de 15 ans les plus rapides à avoir parcouru le 10 km et dont le nom sera inscrit sur le trophée Desjardins sont Tomas Allard Vertiest (11 ans) de Prévost chez les garçons avec un temps de 29m15s et Corrine Melançon (12 ans) de Montréal chez les filles avec un temps de 30m22s. La première personne à traverser le fil d’arrivée pour la course de 33 km est la double olympienne Daria (Dasha) Gaiazova (32 ans) de Calgary (2h03m17s) ; son nom sera gravé sur le Trophée Berg et Dohrendorf. Paul Junique (67 ans) de Prévost verra son nom ajouté au trophée Munk décerné au détenteur du meilleur temps (2h05m46s) du côté masculin dans cette course. Du côté de la course de 20 km le plus rapide à avoir complété le parcours chez les hommes est Tycho Roorda (23 ans) de Pointe-Claire (1h24m23s), son nom sera inscrit sur le trophée Jack Steele. Chez les femmes, pour une deuxième année consécutive, Anne Labbé (51) de Lachine verra son nom immortalisé sur le trophée George Basler avec un temps de 1h32m44s.

Une nouvelle catégorie pour les 11 ans et moins a été créée cette année pour la course de 20 km. La plus jeune participante à cette course fut Evania Lovshin (8 ans) de Chelsea.

Les skieurs les plus âgés à avoir participé au Loppet cette année sont Jean Constantineau (89 ans) de Sainte-Adèle et Ricardo Izquierdo (87 ans) de Val-David chez les hommes et Audrey Gibeault (78 ans) de Morin-Heights chez les femmes. La plus jeune participante, âgée de seulement 5 ans, est Anaïs Renaud de Lachine.

Le comité organisateur tient à remercier tous les commanditaires qui font la différence et sans qui le Loppet n’aurait pas la même envergure. Merci aussi aux précieux bénévoles qui forment une équipe essentielle au bon déroulement et sans qui le Loppet ne pourrait être tenu. Merci aux fidèles participants qui répondent présent à l’événement année après année ! Un grand merci à tous !